Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Handicap/autisme/marie le Bihan
  • : espace de réflexion, d'information,de diffusion,des liens sur l'handicap,l'autisme,la scolarité des enfants handicapés, les loisirs des personnes handicapées
  • Contact

AURELIEN

l'ouvrage aurélien est disponible par correspondance

il peut être un support de sensibilisation à l'autisme à l'intention des enseignants, je propose des lectures sur le Finistère.

 

Recherche

AGENDA

 Manifestations dans le Finistère

 
Commission "école handicap"
l’ADAPEI du finistère pour tous les parents 
en intégration ordinaire
( CLIS/ UPI/ intégration scolaire  avec ou sans AVS).

des rencontres sur Brest, Landerneau, lesneven

     Commission autisme

 

 

 

 


 

Archives

Handicap/scolarisation

 

 

 

Articles Récents

Pages

8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 16:53

Fonctions cognitives chez l’enfant, clés de compréhension

Destiné aux associations de parents concernées par les troubles de la cognition chez l'enfant, ce séminaire de formation est organisé à l’initiative de la Mission Inserm Associations. Il a été conçu et animé par Michèle Mazeau, médecin en rééducation, spécialisée en neuropsychologie infantile et Pierre Laporte, psychologue clinicien spécialisé en neuropsychologie, docteur en psychologie.

Logo Inserm. Retour à la page d'accueil

Repost 0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 08:38

à lire Avril 2012 - CREN (Centre de recherche en éducation de Nantes) - Les relations entre enseignant et Auxiliaire de Vie Scolaire dans la scolarisation des élèves en situation de handicap (8 pages

Repost 0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 23:02

zdans les cadre de la" commission école handicap" l’ ADAPEI propose des

des rencontres de parents d’enfants différents sur le Nord Finistère visuel-ecole-handicap.jpg 

prochains rendez vous l'antenne de Lesneven

le samedi  15 octobre 2011

avec deux enseignantes spécialisées dont une CLIS (classe d'inclusion scolaire)

à la salle au centre socioculturel de Lesneven, 2 rue des Déportés de 10H-11H30

 

L’antenne de Landerneau de 20h30 à 22h. Salle  Kerné       

   -Mercredi 23 novembre

- Mercredi 28 mars 2012           

L'antenne de Brest au Sémaphore rue d'Ouessant

- Rencontre le 7 décembre à 20h30

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 09:01

Les jeunes handicapés à l’école

 

parce que bien des questions se posent

sur la dite « inclusion scolaire »

  Conférence d’Eric PlaisanceProfesseur de Sciences de l’Education à l’Université de Paris-Decartes Jeudi 27 janvier 2011 - 14h30

Amphi P – Site AES

20 avenue Le Gorgeu - BREST La France s’est dotée en 2005 d’une loi « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». Les écoles primaires, mais aussi secondaires sont désormais le cadre naturel – on parle donc d’inclusion scolaire et non plus d’intégration – des plus jeunes. De la fermeture d’établissements spécialisés ou de filières, en passant par un accompagnement ici et là problématique, bien des questions méritent d’être posées. Quels sont les moyens réellement mis en œuvre ? Quelles sont les barrières qui restent à franchir ? Quelles relations entre enseignants référents et éducateurs ?  L’école « ordinaire » est-elle vraiment en mesure d’accueillir tous les enfants aux besoins particuliers ?   Eric Plaisance est le co-auteur notamment du livre « l’école face aux handicaps ; éducation spéciale ou éducation intégrative ? » (PUF 2000) et l’auteur du récent ouvrage très remarqué: « Autrement capables » (Autrement, 2009).
>
Entrée libre

 --  
Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 08:49

 deux sites qui centralisent les expériences de non égalité

 des chances pour les élèves handicapés malgré la loi de fev 2005

 

ce site :http://social.societal.free.fr/?p=841

 

situations des AVS

 

https://sites.google.com/site/lesenfantshandicapesalecole/

 

 l'UNAISSE http://unaisse.free.fr/

 

ils ont actuellement un questionnaire à remplir

 

le suivi sur les auxililaires de vie scolaire
https://sites.google.com/site/lesenfantshandicapesalecole/suppression-des-auxiliaires-de-vie

 

des informations sur la scolarisation
 http://www.unapei.org/-LE-MAG-Ils-avancent-.html


et les AVS http://www.unapei.org/Le-role-des-AVS-et-les-difficultes.html

 

et rappel le fameux site de  de pierre baligand http://scolaritepartenariat.chez-alice.fr/page02.htm


page sur les CLIS http://scolaritepartenariat.chez-alice.fr/page7.htm


voici le collectif qui a porté plainte

 

 

sur le finistère

le site de l'inspection  29 avec des fiches très intéressantes sur les missions de chacun, les modalité  et le calendrier des orientations 

 

et l'accès aux formulaires de la MDPH 29 pour remplir vos dossier http://www.cg29.fr/Le-Conseil-general-et-vous/Personnes-handicapees/Tous-les-formulaires

 

Repost 0
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 10:27
Présentation de Jean-Claude Ameisen  Jean-Claude Ameisen (Comité Consultatif National d’Ethique) lors du colloque « Autisme et TED : la scolarisation dans tous ses états… ». Cet exposé s’exprime à propose de la façon dont le Comité Consultatif National d’Ethique (le CCNE) que Jean-Claude Ameisen représente, a rédigé il y a deux ans (en 2007), l'avis qui concernait la situation des personnes en situation d’autisme et en particulier les problèmes posés par la scolarisation et d'une façon encore plus générale, par l'intégration sociale à la fois des enfants et des personnes adultes.
il présente les situtaions de scolarisation des enfants porteurs d'hnadicap différentes en Italie et en Suède et en Grande bretagne, pour  l'OCDE, (organisation internationale qui aide les gouvernements à répondre aux défis économiques, sociaux et de gouvernance ) la france est ne retard.
Repenser l'école pour faciliter l'inclusion,  et s'ouvrir plu,s si on ne traite pas l'école dans son ensemble ,on ne pourra pas résoudre la scolarisation des enfants porteur d'un handicap, l'école a déjà du mal à corriger les innégalités sociales culturelles , l'école à  encore plus de mal à compenser les handicap,
Est-ce que l'école ne doit-elle pas d'abord être là  à aider les enfants porteur d'un handicap à se développer le mieux possibles au delà des ces capacités?
Scolarisation et savoir-faire spécifiques
Catherine Milcent, psychiatre et parent, lors du colloque « Autisme et TED : la scolarisation dans tous ses états… ».

adaptation pédagogique au collège
scolarisation en milieu ordinaire au québec
Un témoignage de personne TED sur la scolarisation
Intervention de Stéfany Bonnot Briey, personne avec autisme et professionnelle
Repost 0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 18:16
touche pâs à nos clisOuverture d'un BLOG
sauvonslesclis29 à l'initiative des parents de Kraos saliou

Les parents de Kroas Saliou prévoient les actions suivantes :
 
Samedi 1 mai place de la liberté
le rendez-vous est donné , vers 10 H 15, près du cinéma Place de la liberté. Une délégation de PLOUZANE sera présente avec une pétition à signer.

Un appel aux volontaires est lancé pour faire signer des pétitions contre les fermetures de la CLIS de PLOUZANE.

Pour récupérer les pétitions, contactez : vivelaclis@gmail.com

 

QUIMPER kerjestin a ouvert un blog ils manifestent le 1 er Mai à Quimper



Mardi 4 mai - à 18h30 - rassemblement place de la Liberté à Brest en protestation contre la fermeture des CLIS.

Jeudi 6 mai - à 17h15 - Place de la mairie à Plouzané - Lâcher de Ballons pour les enfants de la CLIS.

A diffuser le plus largement possible.
sos clis

Repost 0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 17:34

Manifestation à l’école Kerjestin à Quimper : une soixantaine de personnes rassemblées

Éducation jeudi 29 avril 2010 ouest france

Une soixantaine de manifestants ont protesté ce matin contre la fermeture d’une Classe d’inclusion scolaire (Clis) à l’école Kerjestin à Quimper. Ils dénoncent une logique comptable de l’inspection académique, « qui ne tient pas compte des difficultés des élèves, porteurs de handicap. »

Dans la cour, il y a des parents, munis de leur banderole en carton, mais aussi des syndicalistes et des élus de la majorité municipale. Depuis lundi, un groupe de parents occupe l’établissement en bloquant le bureau du directeur. Pour la rentrée de septembre, sept élèves sont déjà inscrits à Kerjestin sur un effectif de 12 élèves maximum.

Repost 0
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 11:19

L'assciation des parents d'élèves de Kerjestin appelle les Quimpérois à un rassemblement de soutien à la Clis menacée de fermeture demain, à 9h, devant l'école.

Les traits sont tirés, les nerfs un peu plus à vif, mais la détermination reste intacte: les parents d'élèves de l'école de Kerjestin qui refusent la fermeture de la Clis ont poursuivi hier toute lajournée l'occupation de l'école dont le fonctionnement est entravé. «C'est aussi le rôle d'une association de parents d'élèves d'être présente en cas de problème et pas seulement pour faire des fêtes pour financer les activités des enfants», souligne Patrick Chaud, le président de l'APE. Hier, les parents ont eu la visite d'Odile Vigouroux, adjointe au quartier, qui leur a renouvelé son soutien. Les parents ont aussi passé une bonne partie de la journée à préparer l'action importante prévue jeudi. Ils appellent tous les habitants du quartier, «dont l'école est un moteur» et plus largement tous les Quimpérois, à se rassembler devant l'entrée, côté chemin de la Cascade, pour manifester leur soutien. Le rendez-vous est donné à 9h15. «De nombreux élus devraient être présents, souligne Patrick Chaud. Nous avons aussi eu des contacts avec des parents des écoles Paul-Langevin, Pauline-Kergomard». Les revendications des parents restent inchangées. «Nous demandons le gel de la fermeture et des explications sur la décision. L'inspecteur nous a dit que tous les enfants auront une place pour la rentrée, mais où et dans quelles conditions?». Les parents de Kerjestin sont également en relation avec ceux de l'école Kroas Saliou de Plouzané, qui occupent leur établissement pour la même raison. Dans l'immédiat, les occupations d'école ne semblent pas prêtes de s'arrêter.

Repost 0
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 09:15

Article du Ouest france samedi 17 avril 2010

 

 

L'importance des CLIS , témoignages

 

« Initialement, pour mon fils, je voulais une classe ordinaire. Pour qu'il prenne ces enfants comme modèles. » Cécile Jégou, de Brélès, est la mère d'Hervé. Souffrant de troubles cognitifs, il a été diagnostiqué autiste. Il a effectué un an dans une classe ordinaire, aidé par une auxiliaire de vie scolaire (AVS) à temps plein. Une expérience malheureuse. « Il a perdu en autonomie. Quand l'AVS n'était plus là, il ne savait plus quoi faire. » L'année dernière, Hervé, déprimé, n'était plus scolarisé.

« Il a grandi »

Cette année, à 11 ans, il étudie dans la Clis « troubles de la personnalité » de l'école de Kerhallet, à Brest. « C'est le jour et la nuit. Il est bien intégré. Le soir, à la maison, je n'ai plus à gérer des troubles du comportement. Finies les idées noires, les envies de suicides. Il est en paix. » Le fait d'évoluer aux côtés d'autres enfants qui ont des difficultés comme lui, l'a rassuré. « Il ne se sent plus isolé. » Il a fait des progrès. « Il a grandi ».

 

 

Cathy Balcon est mère d'Héliaz, 10 ans, trisomique 21. Ils habitent Plouguerneau. Pour la deuxième année, son fils est scolarisé dans la Clis de Ploudalmézeau. Là aussi, l'expérience en classe ordinaire avec AVS s'est mal déroulée. « Il y a eu conflit avec l'institutrice. Mon fils a terminé l'année sous les meubles de la classe ! En Clis, ça se passe super bien ! Il a beaucoup progressé en lecture et écriture. Et même en maths. Il veut aller à l'école le dimanche ! »

 

 

Parc cet article, on peut constater que des clis sont bénfiques pour certains enfants porteur d'un  handicap


Cest un abus de Droit que de les soustraire de leur orientation établie lors du PPS projet personnalisé de scolarisation , si ils ont une orientation clis c'est que cela correspond à un besoin, les soustraire à ces dispositif  peuvent conduire à des conséquences psychos- sociaux..

 

Ce n'est n'est pas enlevant les moyens, en compensant par des AVS non formés que l'on résoudra  la scolarisation de tous nos enfants handicapés, il faut des enseignants spécialisés formés qui proposent des adaptations pédagogiques.conforme au BO 31 du 27 août 2009

La scolarisation avec une AVS pour certains enfants montre des limites, le terrain reste résistant, car les moyens restent précaires, pas de professionnalisation des AVS, des effectifs de classe de plus en plus saturés.


Nous avons parents besoin de ces classes d’inclusion scolaire pour éviter pour certains enfants porteur d'un handicap la souffrance en classe ordinaire.

 

Rappel Bulletin officiel n° 31 du 27 août 2009
1 - Scolarisation dans un dispositif

Dans un certain nombre de cas, l’élève handicapé qui fréquente une école ne peut pas tirer pleinement profit d’une scolarisation complète en classe ordinaire parce que les conditions d’organisation et de fonctionnement de ces classes sont objectivement incompatibles avec les contraintes qui résultent de sa situation de handicap ou avec les aménagements dont il a besoin. Il peut également avoir besoin de façon récurrente, voire continue, pour réaliser les apprentissages prévus dans son projet personnalisé de scolarisation, d’adaptations pédagogiques spécifiques liées à sa situation de handicap, qui lui permettent de construire peu à peu les compétences visées.

 

Cette situation peut amener la C.D.A.P.H. à proposer à cet élève une orientation vers une CLIS, dispositif collectif de scolarisation installé dans une école élémentaire ou maternelle. Cette orientation est prononcée pour faciliter la mise en oeuvre du projet personnalisé de scolarisation ; il ne peut s’agir d’un simple sas entre la scolarisation en milieu ordinaire et une scolarisation en unité d’enseignement.

Donc les clis répondent bien a un besoin de certains enfants porteur d’un handicap,


petit RAPPEL définition du handicap de 2005,

 

L’article 2 déclare que « constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou trouble de santé invalidant ».

 

 

 

Repost 0