Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Handicap/autisme/marie le Bihan
  • : espace de réflexion, d'information,de diffusion,des liens sur l'handicap,l'autisme,la scolarité des enfants handicapés, les loisirs des personnes handicapées
  • Contact

AURELIEN

l'ouvrage aurélien est disponible par correspondance

il peut être un support de sensibilisation à l'autisme à l'intention des enseignants, je propose des lectures sur le Finistère.

 

Recherche

AGENDA

 Manifestations dans le Finistère

 
Commission "école handicap"
l’ADAPEI du finistère pour tous les parents 
en intégration ordinaire
( CLIS/ UPI/ intégration scolaire  avec ou sans AVS).

des rencontres sur Brest, Landerneau, lesneven

     Commission autisme

 

 

 

 


 

Archives

Handicap/scolarisation

 

 

 

Articles Récents

Pages

23 novembre 2006 4 23 /11 /novembre /2006 06:50

un projet dans les cartons de Geist 21

Véronique le Normand présidente de Geist 21 dans le Finistère présente dans le télégramme la possibilité d'envisager dans le finistère une poursuite professionnel après 16 ans extrait du télégramme de brest

"Une naissance sur 1.000

La trisomie 21 est une maladie génétique qui concerne une naissance sur 1.000 en France. L’anomalie consiste en la présence d’un troisième chromosome sur la paire 21. L’association du Finistère est originale parce qu’elle associe parents et professionnels de santé. « Nous avons un généticien, une psychomotricienne, un éducateur spécialisé, un gynécologue qui nous aident à organiser des conférences grand public », ajoute la présidente. Les enfants trisomiques trouvent leur place à l’école au sein de Clis et au collège en UPI mais il n’existe rien aujourd’hui au-delà. Jusqu’au bout de l’intégration « Si l’on joue le jeu de l’intégration en milieu ordinaire, il faut aller jusqu’au bout et trouver des solutions pour nos enfants après 16 ans. Il faut imaginer de nouvelles perspectives. Nous échangeons avec l’Inspection d’académie et ce projet intéresse aussi les centres de formation des apprentis, les missions locales, le conseil régional et les associations d’insertion professionnelle des handicapés ». Certains jeunes trisomiques pourront accéder à un CAP et choisir leur activité en fonction de leurs propres compétences et désirs d’orientation. Des formations pourraient être adaptées, sans oublier le travail à mener auprès des entreprises pour qu’elles embauchent des personnes handicapées. « Il faut inverser la tendance pour que les entreprises aient envie de valoriser leur démarche d’insertion, c’est une période favorable pour mener cette action, pas seulement pour les trisomiques mais pour les jeunes déficients intellectuels ». Contact : association Geist 21, centre social l’Astérie, Avel-Vor, 29470 Plougastel-Daoulas, tél. 06.83.80.02.41"

Partager cet article

Repost 0
Published by le Bihan Marie - dans scolarité handicap
commenter cet article

commentaires